Accueil du blog
Mots clés
Archives

Vente en viager: quels avantages pour les seniors?

Par

Le viager représente actuellement environ 1 % des transactions immobilières. Selon certaines études, elles devraient atteindre 5 % d’ici 15 ans. Les seniors semblent en effet avoir tout à gagner en optant pour une telle solution: ils perçoivent une rente fixe - jusqu'à la fin de leurs jours - tout en restant à leur domicile. Mais quels sont réellement les avantages pour les vendeurs? Voici des éléments de réponse.



Rappel: qu'est ce que la vente en viager?

Le viager est une forme de vente immobilière où une personne (le vendeur ou crédirentier) décide de céder son appartement ou sa maison à un tiers (l'acheteur ou débirentier) en contrepartie d'une rente à vie (autrement appelée "rente viagère") et d'un capital (dénommé "bouquet) tout en conservant le droit d'y habiter.

Le bouquet n'est toutefois pas obligatoire.
Ce capital de départ, versé par le vendeur, dépend de la valeur du marché du bien concerné et découle de l'accord passé entre les deux parties. En pratique, le contrat doit être rédigé par un notaire.

La rente viagère doit être versée jusqu'à la mort du vendeur. Son versement peut être mensuel, trimestriel ou annuel. 

La rente peut être réévaluée, notamment en fonction d'évènements nouveaux survenus après la signature de l'accord, tels que le départ du vendeur pour une maison de retraite. Le montant de cette rente est fixé selon plusieurs critères:

  • l'estimation de la valeur du bien,
  • l'âge, le sexe et l'espérance de vie estimée du vendeur,
  • le type de viager (libre ou occupé),
  • la progressivité ou non de la rente, 
  • le taux d'intérêt du marché au moment de la vente.

Le bien en question ne doit pas être forcément occupé par le vendeur: il est ainsi possible de procéder à une vente en viager pour un appartement ou une maison secondaire (on parle alors de viager libre).

Les avantages pour le vendeur:

Pour les personnes souhaitant vendre un bien immobilier en viager, les avantages sont en réalité nombreux. Le vendeur peut:

1. Disposer de son logement jusqu'à son décès en ayant des revenus supplémentaires.
2. Recevoir un bouquet qui est net d'impôt.  
3. Augmenter son pouvoir d'achat (notamment pour améliorer son quotidien).
4. Pouvoir effectuer des donations à ses proches (après réception du bouquet).
5. Ne plus devoir payer les "gros" travaux, désormais à la charge de l'acheteur.


Points d'attention avant de se lancer: 

La loi encadre strictement la vente immobilière en viager. Et seuls les contrat dûment établis sont validés par les notaires. Toutefois, il est recommandé de prendre certaines précautions avant de se lancer dans la vente en viager.

Il est ainsi conseillé de vendre à une personne de confiance. Pour éviter tout défaut de paiement, il est préférable de s'assurer en amont des capacités de remboursement de l'acheteur. 

Avant la vente, il est également primordial d'évaluer précisément son bien. L'avis de spécialistes est ici important afin d'établir un juste prix.

Enfin, il est important d'indexer la rente sur l'inflation, et ce afin d'éviter tout déconvenu en cas d'augmentation des prix.


Sachez également qu'il n'existe pas d'âge idéal pour vendre en viager. Il n'est jamais trop tard. En pratique, plus le vendeur est âgé, plus le montant du bouquet initial sera élevé et celui de la rente viagère moindre. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'en France l'abattement fiscal concernant la rente perçue augmente considérablement en fonction de l'âge du vendeur. Ainsi, plus le vendeur est âgé, plus l'abattement est important.

Mis en ligne le dans Immobilier . Taggé Senior, Immobilier, Viager, Fiscalité .
Haut de page